Source: Externe

Stephen McQueen pourrait en vouloir au monde entier et plus spécialement à ses parents de l'avoir affligé de ce prénom alors qu'il galère depuis des années pour se faire connaître au théâtre et au cinéma. Pour l'instant, ce Londonien trentenaire n'a eu le rôle principal que dans un DVD éducatif où il incarne avec brio Sammy, un écureuil rigolo qui apprend aux enfants de maternelle à compter. Ce haut fait de gloire n'incite pas les gens à se retourner dans la rue sur son passage... probablement parce qu'ils ne le reconnaissent pas sans son costume et ses ravissantes quenottes artificielles !
La lose lui colle à la peau, sa femme l'a quitté, lasse d'attendre un succès toujours remis au lendemain, sa fille de sept ans le juge immature et le comédien Josh Harper dont il est la doublure ne tombe jamais malade. Si seulement celui-ci attrapait une petite gastro, le public le verrait triompher dans le rôle d'un Lord Byron décadent mais sexy !
Mick Nicholls signe ici une excellente comédie qui fait la part belle aux anti-héros, ceux que les projecteurs ne mettent pas dans la lumière, ceux qui rêvent de la gloire mais que la gloire ignore...
Le milieu branché du showbiz: les folles soirées, les clubs privés, les vêtements à la pointe de la mode apparaît dans ce roman comme un miroir aux alouettes dont notre héros doit se préserver pour trouver, qui sait, le véritable amour.
Une lecture très plaisante même si Mike Nicholls réutilise les ficelles bien connues de la comédie romantique...

Roman conseillé pour les vacances de Noël !