Source: Externe

   Les éditions du Seuil ont organisé un petit jeu sur Facebook à l'occasion du 14 juillet. Il fallait inventer un slogan littéraire avec l'expression "feu d'artifice". L'Albertine's team a concocté un " Les mots d'auteurs, un feu d'artifice de bonheurs" qui a décroché le premier prix : un des premiers livres écrits par Henning Mankell.La couverture est très estivale, le contenu est beaucoup plus sombre. L'auteur s'attache au destin d'une mère et de sa fille dans une Suède en pleine mutation économique et sociale. La mère, Elna, forme avec son amie Vivi les Daisy Sisters. Elles décident durant l'été 1941 de partir découvrir leur pays en bicyclette. Elles ont l'insouciance et l'inconscience aussi sans doute de la jeunesse. Cette échappée démarrée dans le bonheur enivrant de la liberté finit par le viol d'Elna par un soldat de leur armée.

   En 1961, la fille d'Elna, Eivor, se fait aussi la belle mais entraînée par un jeune délinquant au passé terrifiant. Elle est rapidement retrouvée mais aura perdu beaucoup de son innocence. Nous la suivons ensuite durant sa difficile émancipation. Elle ne veut pas être femme au foyer comme sa mère, qui a épousé Erik,un homme prêt à accueillir sous son toit la mère et la fille. Bien décidée à subvenir à ses besoins, elle trouve un emploi en usine à Sjöbo. C'est sans compter une grossesse non souhaitée avec un petit ami qu'elle n'est même pas certaine d'aimer...

  Henning Mankell a écrit un roman qui donne la parole aux femmes, montre leurs tentatives pour exister autrement qu'en tant que mère. Il embrasse les modifications de la condition féminine de la Seconde Guerre Mondiale aux années 80. C'est un éclairage intéressant sur cette période et cet aspect du roman m'a bien plu. En revanche, j'ai trouvé que les ficelles narratives étaient parfois trop grosses et que certains personnages (au demeurant très bien décrits) comme le vieil homme, voisin d'Elnar et d'Erik, occupaient une place disproportionnée par rapport à leur rôle dans l'histoire.

Ce roman contient en germes tous les éléments qui feront de Henning Mankell l'immense auteur que l'on connaît mais il est comme un fruit un peu vert, pas aussi délectable que les suivants.