Source: Externe

 

 Source: Externe

   La commande pour la lecture commune est la suivante : "romans paumés (îles lointaines, bruyère, tout ça ) ". Normalement, les articles doivent paraître le 27 décembre mais le mien a un peu d'avance. Pendant les vacances de Noël, le blog sera en pause.  Forte de ce descriptif, je me suis rendue dans ma librairie préférée et j'ai acheté le livre de Michel Faber Under the skin.Emmanuelle (qui se reconnaîtra) m'a déniché cette perle insolite qui semblait correspondre à la demande. 

   " Isserley, jeune femme mystérieuse et aguicheuse, passe son temps à sillonner les routes d'Ecosse". La première phrase de la quatrième de couverture plante le décor. L'action se situe dans les alentours d'Inverness. L'héroïne, au volant de sa Toyota Corolla rouge, sévit sur l'A9 et les panneaux routiers qui indiquent les villages de Fearn, Kildary, Eventon ou Alness, lui sont familiers. Le coin est effectivement "paumé" et les paysages sont âpres à souhait. L'auteur nous décrit une Ecosse au climat rude mais d'une beauté sauvage que son personnage principal sait apprécier à sa juste valeur.

   La question qui vous brûle les lèvres, j'en suis certaine, est la suivante : Mais que fait-elle ainsi sur les routes ? Est-elle démarcheuse à domicile pour des produits de beauté ou des Tupperwares ? Est-elle infirmière libérale et rend-elle visite à ses patients ? Est-elle livreuse de repas pour les personnes âgées ? Tout faux, Isserley traque les auto-stoppeurs ! Son oeil hyper aiguisé repère tout de suite les caractéristiques physiques de la "marchandise" recherchée. Elle veut du beau, du bon, du musclé. Une fois la proie repérée, elle l'invite à monter dans sa voiture et là... Et bien là commence une histoire que le résumé s'était bien gardée d'éventer.

   Je ne vous en dirai pas beaucoup plus sur ce roman, assez inclassable. Michel Faber adopte au début du livre le procédé des points de vue alternés : Isserley nous donne le sien sur le spécimen qu'elle a "ramassé", l'autostoppeur nous livre ses impressions sur la jeune femme qui prend toujours soin de mettre en avant ses gros seins ! (clin d'oeil au 200ème atelier d'écriture de Leiloona). Ensuite, l'auteur se concentre sur l'étonnante Isserley...

Un livre que je recommande à tous les vodsels !