29 janvier 2016

Un grain de sable dans les rouages...

  La quatrième de couverture annonce la couleur :  "une ode magnifique à la liberté des femmes !" Je dis merci à William Boyd de penser à nous, alors même que le festival d'Angoulême devient un club privé avec un panneau à l'entrée : réservé aux hommes ! Sans tomber dans un féminisme outrancier, on ne peut que se désoler avec Pénélope Bagieu que "les BD de gonzesse" aient été oubliées cette année. Ce ne sont pas les petits arrangements concoctés rapidement pour calmer la polémique qui changeront grand chose à la... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :