29 janvier 2016

Un grain de sable dans les rouages...

  La quatrième de couverture annonce la couleur :  "une ode magnifique à la liberté des femmes !" Je dis merci à William Boyd de penser à nous, alors même que le festival d'Angoulême devient un club privé avec un panneau à l'entrée : réservé aux hommes ! Sans tomber dans un féminisme outrancier, on ne peut que se désoler avec Pénélope Bagieu que "les BD de gonzesse" aient été oubliées cette année. Ce ne sont pas les petits arrangements concoctés rapidement pour calmer la polémique qui changeront grand chose à la... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2016

En route pour la Guyane...

   Il y a quelques semaines, vous m'auriez interrogée sur la Guyane, je vous aurais répondu : Kourou, Ariane, forêt tropicale, chaleur, humidité et gros (très gros) moustiques.Ne me jetez pas trop vite la pierre (ou la pépite) devant l'indigence de mes connaissances. Je vous parle d'un temps où mon amie Christine, dont le fils est en poste à Cayenne ne m'avait pas encore prêté les deux romans policiers de Colin Niel.    J'ai dévoré les deux en une semaine et si le premier m'a plu, le deuxième m'a vraiment... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
25 janvier 2016

Atelier n°39

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Kot.    Jacques regarde attentivement les horaires de cinéma. Il les a déjà consultés à la maison mais éprouve le besoin de vérifier que sa séance est bien à 17h30. Avant, il va retrouver Paulette et pour l'occasion, il s'est fait beau. Ce matin, il s'est rasé soigneusement, a sorti une chemise blanche de son emballage du pressing et l'a enfilée avec précaution pour ne pas la froisser. Il aime s'apprêter pour ce rendez-vous hebdomadaire.... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :
23 janvier 2016

Pedrosa, ça vous gagne...

  Encore un billet sur une bande dessinée ! Oui, mais celle-ci est de Pedrosa et j'ai développé une certaine addiction pour l'oeuvre de ce dernier. La couverture est un petit bijou, le héros, Jean-Paul, un quarantenaire sous la coupe de sa mère, s'est inscrit à une croisière pour coeurs solitaires. Il n'a pas l'air d'avoir trouvé l'âme soeur, perdu dans la piscine sur le pont du paquebot. Il est complètement décalé dans son survet fort utile pour son footing dans l'hiver vosgien mais incongru pour un voyage dans les mers... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2016

Gavotto ? Calbot ? Caboto ?

   L'exposition consacrée à Mattotti, conseillée par Mister B. à Mister H., m'a permis de découvrir un artiste protéiforme : illustrateur, dessinateur, peintre. Il évolue dans des domaines différents mais sa "patte" est immédiatement reconnaissable, des rondeurs, des couleurs, des thèmes de prédilection. Nous avons découvert à cette occasion le "Fonds pour la culture Hélène&Edouard Leclerc", un bel endroit qui se situe à Landerneau. Le lieu accueille 18 "chapitres" qui tentent de résumer le parcours de Mattotti. La... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 janvier 2016

Atelier n°38

      Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Vincent Hequet.      Marre de chez marre ! Allez, Aurélie, c'est une bonne action, c'est tout près de chez toi et c'est pas trop mal payé ! Merci les collègues pour le traquenard. Dire qu'à cette heure, je pourrais être rentrée dans mon minuscule studio de Rosny-sous-bois, aux murs recouverts de posters aux couleurs de ma Bretagne. Dire que je pourrais mettre Alan Stivell à fond les ballons et chanter faux mais... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :

16 janvier 2016

Mordecai Richler est un fabuleux conteur !

    Un grand merci aux Editions du sous-sol pour cette réédition de la saga de Mordecai Richler, parue pour la première fois en 1989. En préambule, je préfère dire que ce roman est fait pour les dévoreurs de pages, les amateurs de gros pavés, les passionnés de digressions et de petites histoires dans la grande histoire. L'auteur nous conte, avec une incroyable verve, les péripéties de la famille Gursky : du picaresque Ephraim qui quitte Londres, en mai 1845, passager "clandestin" à bord de l'Erebus, un des bateaux de... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2016

Trame littéraire...

 Ceux et celles qui me connaissent depuis longtemps connaissent mon affection particulière pour la collection Quai Voltaire. Dans une librairie, à la médiathèque, sur les stands d'un vide-grenier, mon regard va toujours être attiré par les couvertures bleues, emblématiques de la collection. Phalène fantôme me conforte dans l'idée que je dois être le "coeur de cible" des éditions de La Table Ronde...    Le début du roman est extrêmement maîtrisé, écrit avec une précision et un réalisme qui laissent poindre pourtant un... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2016

Atelier n°37

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo d'Ada.      Installée sur le bord de la baignoire, enveloppée dans le peignoir moelleux fourni par l'hôtel, je contemple depuis un temps indéfini mes doigts de pieds. Pas de doute le très girly vernis prune « folie d'un soir », appliqué avec soin par une des esthéticiennes du spa de l'établissement produit son petit effet ! Il faudrait que je me décide à quitter la salle de bain mais je n'y parviens pas... Dans ma chambre,... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :
08 janvier 2016

Whouaf, whouaf...

    Elizabeth Von Arnim signe à la fin de sa vie ce livre de genre, une autobiographie à travers le prisme des chiens qui l'ont accompagnée toute sa vie. Elle nous présente dans l'ordre chronologique ses 14 compagnons. Le premier "Bijou" lui fut offert pour "compenser" le départ de sa grande soeur, fraîchement mariée. Seule une photographie lui rappelle que cette "bestiole" comme elle le nomme à exister. Le dernier, Winkie, un fox-terrier, cher à son coeur lui laissera un souvenir bien plus marquant. Les portraits... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :