Source: Externe

   Ah la fameuse tentation de Venise (qui d'ailleurs je le signale pour les puristes qui ne manqueront pas de l'écrire dans les commentaires est plutôt celle de Naples) ! Willa Marsh me soumet bien à la tentation mais son livre ne m'invite pas à prendre l'avion pour atterrir à l'aéroport Marco Polo et prendre un bateau-taxi qui foncera à travers la lagune pour atteindre la Sérénissime. Il m' incite davantage à embarquer dans un ferry pour Plymouth et dès les portes de la cale ouvertes à partir sur les routes qui mènent vers la Cornouailles et sa charmante capitale,Truro.

   D'aucuns diront et je ne pourrais pas leur donner tort que j'évoque souvent la Cornouailles anglaise. Vous l'aurez deviné, elle sert de décor au roman et les descriptions m'ont rappelé de jolis souvenirs. Je ne renacle même pas devant la couverture qui serait affreusement kitsch si elle n'était pas si terriblement british. Il existe des concours de tasses fleuries en Angleterre lors de foires aux plantes et de comices agricoles. Il faut être anglais, je crois, pour se livrer avec sérieux à ce genre de loisir ! Revenons ou plutôt venons-en à l'histoire. Deux soeurs âgées, la très tendre et très positive Mina et sa cadette Nest, en fauteuil roulant, vivent à Ottercombe, dans la maison de leur enfance, au bord de la mer. Il y a bien longtemps que la demeure ne bourdonne plus de cris, de rires, de chamailleries et de jeux. la famille s'est dispersée, certains de ses membres ont disparu et les plus bruyants à présent sont les trois petits chiens de Mina : Polly Garter, le Chapitaine et Boyo Bon-à-rien. Les deux femmes se sont créés leur monde, un univers "rétréci" par les contraintes de la vieillesse et du handicap, mais tout à fait supportable.

   L'arrivée de leur soeur aînée, Georgie, qui va passer quelques semaines avec elles, le temps qu'une place se libère en maison de retraite, risque de bousculer voire de détruire cette harmonie fragile. Atteinte de la maladie d'Alzheimer, Georgie, qui a toujours aimé connaître les secrets de tous pour avoir barre sur eux, menace de révéler au grand jour des événements tabous de la vie familiale.

   Parallèlement, à Truro, une de leurs nièces, Lyddie, récemment mariée à Liam, un séduisant gérant de bar, n'est pas sous l'emprise du passé mais s'interroge sur son présent. Elle se retrouve plus souvent en compagnie de Nemrod, son bouvier, que de son époux, accaparé par son métier.

   Une famille délicieuse est un roman plein de tasses de thé, de personnages attachants, de chiens au caractère bien trempé et d'air iodé. Rajoutez un vieux camping-car, quelques squelettes dans les placards et l'assurance de passer un moment 100% british.

Merci à Cathulu pour cette découverte !