Source: Externe

   Etonnante enquête pour un enquêteur pour le moins singulier ! Patrick Fort a dix-huit ans et quitte le foyer familial pour l'université de Cardiff. Il a choisi d'étudier l'anatomie, non pas pour devenir médecin mais pour comprendre le mystère de la mort. Il veut comprendre ce qui s'est passé pour son père, décédé dans un accident lorsqu'il avait huit ans. Qu'est-il advenu de la seule personne qui savait communiquer avec lui ? Atteint du syndrome d'Asperger, le jeune homme est brillant mais ne "décode" absolument pas les règles de la vie en société. Il ne semble pas éprouver de sentiments et ne saisit absolument pas les subtilités du second degré, les petites intrigues entre amis, les "je dis non mais je pense oui". Sa "maladie" lui a permis d'intégrer l'université qui doit respecter un quota d'étudiants handicapés mais on attend de lui qu'il se comporte comme un individu lamda. Surtout pas de vagues ! a demandé le professeur Madoc à la mère de Patrick.

   Raté ! Patrick va dès le premier cours d'anatomie créer quelques vaguelettes qui s'amplifieront au cours du roman pour constituer un tsunami qui mettra au jour des vérités que l'on voudrait cachées. Notre héros intègre un groupe qui va disséquer et étudier un cadavre, le numéro 19, pendant six mois, sous la direction d'un tuteur, le docteur David Spicer. Sans rien connaître des antécédents médicaux du n°19, les étudiants doivent déterminer la raison de son décès. 

   Belinda Bauer ne s'est pas contentée d'imaginer cet enquêteur, pour lequel tout est mystère. En parallèle, elle nous décrit le quotidien d'un service de réanimation où  se trouvent des patients, depuis plus ou moins longtemps dans le coma. Le point de vue adopté sur ce lieu très particulier est original. Nous voyons le service, les infirmières, les familles avec les yeux d'un homme, celui-là même qui va devenir le numéro 19. Enfermé dans un corps qui ne répond plus, il s'est réveillé depuis peu et ne communique qu'en battant des paupières. Pas de chance pour lui, une des premières scènes à laquelle il assiste au réveil est un meurtre. C'est ce malheureux concours de circonstances qui va l'amener à passer de la convalescence au trépas. Comment ? Patrick Fort va le découvrir et au passage, cette enquête va lui permettre de nouer ou de renouer des liens ténus mais prometteurs avec quelques personnes et surtout avec sa mère.

Un roman policier original !