Source: Externe

 Maudit karma avait su me séduire ( chronique ici sous mon ancien pseudo et sur mon ancien blog "les livres bonheurs d'Armande), je n'ai donc pas hésité à me lancer dans la lecture du nouveau roman de David Safier Toujours maudit. La "recette" est sensiblement la même : Daisy, une jeune femme immature, rêvant de crever le grand écran mais passant surtout beaucoup de temps à récupérer de ses soirées alcoolisées, meurt dans un accident de voiture peu banal.Celui-ci est survenu lors du tournage du dernier "James Bond" auquel elle participait dans un rôle minuscule. Elle a sauté dans la Lamborghini de Marc Barton, l'acteur principal, pour tenter de lui expliquer le lien entre un chauffeur de taxi tchétchène et le fait qu'elle ait estourbi Boopsie, son terrier Jack Russell. Leur discussion, plus que houleuse, les amène à s'encastrer dans le camion de livraison d'un fabricant de yaourts. Triste fin pour ce "couple" improbable ou plutôt début de leurs aventures sous des formes diverses et variées. Bouddha, dans sa grande clairvoyance, décèle chez Daisy, la looseuse pathétique et Marc, la star infatuée, un petit quelque chose à sauver.

   Le chemin va être long et semé d'embûches. Je ne vous révélerai pas leurs métamorphoses successives et les péripéties rocambolesques qui en découlent. Je me contenterai de vous dire que Casanova est toujours présent dans ce tome (en notes de bas de page ), gratifié d'un acolyte pour le moins surprenant, un homme des cavernes.

   Toujours maudit est un roman distrayant, les ficelles sont certes un peu grosses, les gags parfois faciles mais grâce à David Safier, mes trajets en train m'ont semblé beaucoup moins longs.

Lu en numérique via Netgalley