Source: Externe

   Cette phrase de Maurice Maeterlinck ouvre le roman et résume bien l'intrigue.Tout débute par une soirée entre trentenaires parisiens, tendance bobo.  Christophe et Mariella ont invité leurs amis pour pendre la crémaillère de leur nouvel appartement et proposent, une fois leurs hôtes un peu "imbibés", un jeu avec des gages.Il faut repérer sur une illustration projetée au mur et qui fourmille de personnages et de détail un objet précis. Capucine et Octave sont les grands perdants et se retrouvent contraints de dormir une nuit dans l'appartement de l'autre. Les trousseaux de clés sont échangés et les deux personnages, qui ne se connaissent ni d'Eve ni d'Adam ne regagnent pas leur domicile mais celui, inconnu,de l'autre. 

   L'entrée en matière laisse supposer une intrigue sentimentale, le lecteur est en terrain connu. Capucine, jeune graphiste, à la tête de sa petite entreprise de papeterie "Sentimental Corner", a mis sa vie amoureuse en veilleuse depuis le décès accidentel de son compagnon Hugo. Octave, lui, se remet difficilement d'un divorce douloureux et doit gérer Lucas, son ado mal luné. L'auteure dévide avec un certain talent le fil de cette romance. En contrepoint, d'autres couples se font ou se défont, en proie à des interrogation différentes selon leur âge.

   Paris, la ville où habite Dominique Marny est omniprésente dans ce roman. Nous découvrons le Paris des quartiers, qui sont presque des villages avec leur identité propre. Sentimental Corner occupe un local passage Jouffroy et la description de l'endroit donne envie de s'y installer.

   J'ai été nettement moins convaincue par la deuxième partie du roman. Les personnages sont confrontés aux attentats terroristes du 13 novembre. Ils ne sont pas directement touchés mais on sent qu'ils auraient pu être à la terrasse d'un café ou au Bataclan. Ces événements sont encore tellement proches dans ma mémoire, dans la mémoire collective que je n'arrive pas vraiment à les accepter comme arrière-plan d'une fiction. Ce n'est qu'une opinion personnelle. On peut au contraire penser qu'il est important dans une histoire contemporaine d'inclure ces drames qui ont endeuillé le pays.

Une roman dévoré le temps d'une soirée

Lu en numérique via Netgalley