Source: Externe

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de la maîtresse des lieux.

 

 

 Mon bullet journal me nargue, planqué sous une pile de livres, au coin de mon bureau. Si je l'ouvre au mois de janvier, je vais découvrir, écrit en vert (couleur dédiée au blog) : rédiger un texte pour l'atelier et une chronique de livre par semaine. Crotte de zébu ! Comme je suis un peu psychorigique, je me sens tenue par cet engagement mais cette photo ne m'inspire ... RIEN.

Ce paysage montagnard refuse de me livrer la moindre histoire. Ce n'est pas faute d'avoir examiné le cliché en détail. Je vais finir par connaître toutes les veinures du bois coupé, bien rangé devant la maison. J'attends désespérement que quelqu'un vienne me perturber, m'empêcher de participer à cet atelier. On est toujours trahie par les siens !. D'ordinaire, il suffit que je m'installe devant l'ordinateur pour être sollicitée.

"M'man ! T'as commencé mon costume de Kusco, l'empereur mégalo ?" (poussin n°2)

"M'man ! Ma robe en velours, la bleue, elle se lave à combien ?" (poussin n°1)

" Miaou, miaou, MIAOU !!!!" (Liloo alias Zonzon réclamant des croquettes)

" Chérie ! Pour ce soir, soupe potimarron/curry ou carottes/cumin ? " (Mister H., "aventurier culinaire")

" Ouaf, ouaf, OUAF !" (Titou me signalant qu'une mésange "vole" des graines de tournesol dans la mangeoire)

Aujourd'hui, j'aurais besoin d'eux et ils ne sont pas là ! Les poussins sont restés au chaud dans leur propre nid, ne rejoignant pas la maison-mère pour le week-end. L'homme corrige des copies, studieux et silencieux. Quant aux animaux, ils pioncent comme des bienheureux. Tous des INGRATS ! Tu quoque mi fili !

Revenons à notre photo. Finies les lamentation, de l'action ! Allons-y pour un texte qui envoie du bois (Elle est facile, je sais mais au point où j'en suis.)

 

" Pierre avait le sentiment d'avoir pris la bonne décision. Adieu son job de webmaster, ses amis Facebook, Linkedin et Twitter. Il avait acheté ce chalet en Roumanie, sur un coup de tête, et comptait devenir "ermite sous couette" (clin d'oeil à Manue)."

Voili ! Voilou ! Mon texte est rédigé. Bon d'accord il ne fait que deux lignes mais quelles lignes ! En guise de conclusion, P****n de bullet journal !