27 avril 2017

Assez de bleu dans le ciel de Maggie O' Farrell

Un roman d'amour et de mots    Le dernier roman de Maggie O'Farrell me fait penser à une boule à neige. Comment ? Vous n'établissez pas le lien entre une boule à neige et les verts pâturages de la couverture !  Imaginez une maison blottie dans la campagne du Donegal, protégée du monde extérieur par douze portails, abritant Daniel, un linguiste et Claudette, une actrice. Les deux tourtereaux roucoulent, de même que leurs enfants. Du vieux relais de chasse s'échappent des mots doux ou violents, anglais, français,... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

24 avril 2017

Atelier n°68

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Félix Russell-Saw.    Elle vient de partir, sans même se retourner. Je m'attendais à d'autres mots, à des larmes peut-être. Elle a simplement dit : " Contente de t'avoir rencontré", a posé un baiser léger sur ma joue et a regagné sa voiture.     Demain, je prends la route pour Saint-Pé de Bigorre. Je me suis inscrit à un stage pour encadrer la pratique du kayac de rivière,histoire d'étoffer mon CV d'éducateur sportif. Après... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2017

Les filles au lion de Jessie Burton

Billet sous forme de carte heuristique (déformation professionnelle) Pour ceux qui ignoreraient ce que cache ce terme "savant", imaginez un tableau blanc, un cercle grossièrement tracé et dans celui-ci, écrit en rouge : Les filles au lion. Tout autour de ce cercle (aux allures de patate) des flèches et au bout de celles-ci, les mots que j'associe à ce titre.Je me suis réellement prêtée à l'exercice et je vous en livre le résultat : -  Miniaturiste -  le tableau (art/ création/ peinture/écriture) -  le roman... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 17:44 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
03 avril 2017

Les Inséparables de Stuart Nadler

   D'emblée, j'avoue (Inutile de me soumettre à la Question) : je n'ai absolument pas saisi le lien entre la couverture (Un Edward Hopper à la patte très reconnaissable) et le roman de Stuart Nadler. L'auteur nous offre trois beaux portraits de femmes, sans que l'une ait la prééminence sur les autres. La blonde sur le canapé pourrait être Henriette, la plus âgée, qui connut son heure de gloire dans les années 60, en raison de la sortie de son "brûlot" érotique : "Les Inséparables". Je ne suis même pas certaine que cette... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 18:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :