05 décembre 2016

atelier n°61

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona et s'inspire d'une de ses photos.     18 heures, plage de Saint-Guirec Caroline gara la voiture sur le parking en front de mer. Elle vit le drapeau rouge vif et son message de prévention "baignade non surveillée". Elle ne se sentait pas concernée, personne ne pourrait la contraindre à sortir du véhicule. Le siège baissé, les yeux fermés, elle laissa le calme et le silence l'envahir.  10 heures,  entretien dans le bureau du DRH "Désolé Caro mais je ne vais... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2016

Une toile d'araignée ...

  Le dernier roman de Jonathan Coe est à l'image de la couverture, énigmatique et "disparate" (du moins en apparence). L'auteur nous invite à la lecture de "Quelques contes sur la folie des temps" . Ces contes sont au nombre de cinq et nous amènent dans des lieux et des temps différents. Deux petites filles Rachel et Allison, qui vont devenir de jeunes femmes, nous guident à travers ces histoires où elles apparaissent parfois au premier plan, parfois au second, voire à l'arrière-plan. Un autre personnage,  plus mystérieux,... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 12:41 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2016

Atelier n°60

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Vincent Héquet    Yann hissa sa valise sur le porte-bagages au dessus de sa place et s'installa confortablement. Il s'autorisa un ouf de soulagement, la semaine avait été éreintante. Son père avait répété en boucle :  " on ne se prépare pas le jour où on embarque" en dressant des listes de tout ce que son gars devait emporter. Sa mère avait débuté un syndrome du nid vide alors même qu'il était encore à la maison. Sa patience avait été... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2016

La voix de son maître ...

   Je suis une inconditionnelle d'Alexander McCall Smith. Quand il écrit sur une couverture : "Charmant et extrêmement drôle", je me précipite pour acheter le roman et je m'empresse de rédiger un article dans la veine de son commentaire enthousiaste.    Déjà je souligne la bonne idée des éditions Charleston qui ont remis au goût du jour cette "comédie" anglaise écrite en 1934. L'histoire se déroule dans l'entre-deux guerres. Les morts de 14-18 sont encore dans les mémoires et parviennent de nouveau d'Allemagne... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2016

Atelier n°59

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Julien Ribot.   La psychologue scolaire a alerté mes parents sur le fait que je suis "en souffrance". Imaginez le vent de panique à la maison ! Mes deux  géniteurs sont tombés des nues et depuis ils battent leur coulpe :  Arte et France Culture dès le berceau, violoncelle et piano, lectures des classiques en "VO". Ils m'ont transformé en singe savant. S'ils avaient davantage le sens de la mise en scène, ils s'arracheraient les cheveux... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2016

Du feelgood au cœur de novembre

     Depuis de nombreuses années, j'appréhende l'arrivée du miz du (le mois noir en Breton). Ces romans, complètement addictifs, m'auront permis d'oublier, un temps, la pluie battant le carreau et le triste anniversaire de ceux partis trop tôt. Je vous offre aujourd'hui du feelgood au coeur de novembre     Jenny et Rachel, deux soeurs très complices, vivent l'une et l'autre un moment difficile. Jenny, fraîchement divorcée, a quitté Manhattan pour ouvrir sa boutique de robes de mariées dans sa ville... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2016

Quitte ou double ...

   Lorsque Babélio m'a proposé ce roman en partenariat avec les éditions Phébus, j'ai hésité. Le thème du double ( de la gémellité) ne me fascine pas. En revanche, le personnage principal,Sergi Vélasquez, artiste peintre, coincé à 32 ans dans une adolescence prolongée, avait tout pour me plaire. J'ai apprécié ce trentenaire bordélique, capable de tenir des propos très subtils sur l'art et d'enchaîner par une phrase d'une puérilité confondante. J'ai adoré la petite famille de sa soeur. Julia est psychanalyste et reçoit... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
09 novembre 2016

Une pépite "vintage"

   Rares sont les romans que je lis à" l'économie", un chapitre par soir pour ne pas les terminer trop vite.Mr North en fait partie. Dernier livre écrit par Thornton Wilder en 1973, il nous transporte à Newport durant l'été 1926.Théophilus North, 29 ans vient d'abandonner sans regret sa carrière d'enseignant et se donne l'été pour réfléchir à ce qu'il veut faire de sa vie. Un été, c'est relativement court pour un homme qui comme il le souligne au début du roman, a eu 9 vocations successives : saint, anthropologue,... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2016

Atelier n°58

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Julien Ribot.    Damien est penché sur son exercice de conjugaison, aussi silencieux que d'habitude. " Il m'arrive de l'oublier tellement il est discret !"  a dit la maîtresse, confuse, à son père, colosse débonnaire. " C'est sûr qu'il ouvre pas beaucoup la bouche,notre têtard ! " a-t-il répondu en riant. Le garçonnet ne complète pas la terminaison des verbes, il n'a même pas le crayon en main, perdu dans ses rêves. Il pense à sa... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2016

Mystérieuse mésange...

  Comment résister à l'appel de cette mésange bleue en couverture ? Aussi gracieuse que batailleuse, je me suis interrogée sur son lien avec le roman que je venais de terminer. Fallait-il y voir un symbole du printemps, du renouveau dans le vie de Hans le personnage principal ? Dans cette histoire, ce n'était pas une hirondelle qui annonçait le printemps,mais une mésange laissant présager une "étrange" saison, mélange d'exaltation et d'abattement.    Hans D., cinquante-neuf ans, a atteint le fond du fond. Chômeur de... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :