04 décembre 2017

Atelier n°76

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo d' Emma Jane Browne. La serre semblait elle aussi attendre le retour d'Eléonore. Il n'avait fallu que quelques mois pour que le lieu semble presque à l'abandon. Chaque matin, après avoir promené leur épagneul, il s'arrêtait dans le fond du jardin et ouvrait en grand la porte de la serre. Si sa femme revenait, il ne voulait pas qu'elle trouve son refuge cadenassé. Lui parvenaient alors des efluves lourds d'humus et d'eau croupie ainsi que le parfum... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:44 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :

03 novembre 2017

Mrs Creasy a disparu de Joanna Cannon

   Ce roman, ma dernière lecture du mois d'octobre aura été un vrai plaisir. Tout est souvent affaire de timing. J'aspirais à me poser et cette histoire, s'étirant le long d'un été caniculaire correspondait à mon besoin de ralentir le rythme. Les descriptions y sont nombreuses, parfois assez anodines. J'y ai vu matière à une lecture tranquille. J'ai pris le temps de savourer certains paragraphes comme on peut s'attarder à contempler un tableau.     Eté 1976 dans une paisible bourgade anglaise, l'avenue où... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2017

moi après mois

Octobre     Se souvenir de cette atmosphère de fin du monde, de ce ciel gris jaune et de ce vent tiède / Constater que chacun continue à vaquer à ses occupations sans se préoccuper vraiment de l'événement / Apprendre plus tard l'explication scientifique du phénomène et conserver, enfouie, l'impression que la Terre nous alerte / Pour la énième fois, ruer dans les brancards, mais tenter de le faire de manière constructive / Comprendre qu'un sourire peut être mal interprété / Continuer à sourire pas par bravade, simplement... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
19 octobre 2017

La salle de bal de Anna Hope

Entrer dans la couverture et revêtir cette robe soleil à la jupe qui tourne. Sentir sous mes pieds nus le velouté du bois usé par des milliers de pas de danse. Danser et exister. Cette image est une merveille de simplicité, de féminité, de liberté. Elle nous permet, avant même de faire sa connaissance de découvrir un peu Ella Fay, jeune femme enfermée à l'asile de Sharston dans le Yorshire en 1911. Aliénée, Ella ? Le geste qui l'a conduite dans cet endroit est pourtant minime : avoir brisé une vitre de la filaterie où elle... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
16 octobre 2017

Atelier n°75

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Sandra Woua. De temps en temps, quand ses deux filles devenues grandes, revenaient pour un week-end à la maison, elles se faisaient une soirée "Albums". Lucia les regardait, pelotonnées sur le même canapé, au chaud sous un plaid, feuilleter les photos-montages réalisés pendant toute leur enfance. Les exclamations fusaient, les mêmes anecdotes revenaient. Clara et Efflamine se souvenaient de leur excitation quand Lucia évoquait une séance photo.... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2017

Les huit montagnes de Pablo Cognetti

Tout le monde connaît cet extrait d'une fable de La Fontaine : "La montagne qui accouche d'une souris". Moi, j'ai craint un instant que de ma lecture n'accouche que quelques phrases peu représentatives du livre de Pablo Cognetti. Déjà, je partais avec un handicap, je ne saisis pas la magie qu'opèrent les plus hauts sommets sur certaines personnes. Je ne comprends pas le plaisir que l'on peut éprouver à marcher sur des sentiers sinueux pour goûter à l'ivresse de l'altitude. Comme le disait si bien mon cousin, enfant, à ses parents :... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

09 octobre 2017

Atelier n°74

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Kot.   Au matin, estomper sous le fond de teint les traces de la nuit. Se construire, touche par touche, un visage. Appliquer soigneusement de l'ombre à paupières pour affronter la lumière.  Choisir sa tenue : des couleurs sobres, des coupes classiques. Offrir aux regards une apparence lisse. Quand il fait jour, disparaître. Marcher dans la rue pour rejoindre le métro dans la ruelle sombre débouchant sur l'artère principale. Ne pas lever... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
01 octobre 2017

moi après mois

Septembre Des jours filant à toute allure / Un nouveau poste, une nouvelle équipe / Des gâteaux à la pause du matin, merci Nathalie / "Commander" des légumes, des oeufs, du lait et "être livrée" sur son lieu de travail, merci  encore Nathalie / S'entendre à merveille avec sa tutrice / Tricoter une étole avec un motif dentelle pour Grand Chat / Se dire que Bibiche voudra aussi la sienne / Avoir raison ! Prendre le temps de choisir la laine avec elle, un bleu qui rappelle la couleur de la mer en hiver / Lire, mais très peu /... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:13 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
30 septembre 2017

Brunetti forever ...

  Fan de la première heure, je ne peux résister chaque année à la parution du dernier roman de Donna Leon. Je fais partie de ceux qui ont suivi la série adaptée des livres, arpenté les rues de Venise sur les traces du commissaire Brunetti et de son acolyte Vianello.. Force est de reconnaître que l' intrigue est moins fouillée que dans les tout premiers romans, que certains passages tirent un peu à la ligne. Je n'en ai pas moins aimé ce dernier opus.    Le commissaire est confronté à un "cold case". la comtesse... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 13:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
20 septembre 2017

Un astronaute en Bohème de Jaroslav Kalfar

" Printemps 2018. Du sommet de la colline de Petrin, par une chaude après-midi d'avril, la nation tchèque assista au décollage de la navette JanHus1 depuis un champ de pommes de terre nationalisé." Le ton de ce livre est donné : les pieds enfoncés dans le réel, la tête dans les étoiles. En ce jour que le gouvernement souhaite glorieux, destiné à prouver aux pays plus puissants que la Bohème joue aussi dans la cour des Grands, Jakub Prochazka est propulsé dans l'espace. Il a pour mission d'atteindre un nuage de poussière cosmique,... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :