28 août 2015

Una apis, nulla apis...

   Una apis, nulla apis "Une abeille seule n'est pas une abeille" (Proverbe)    C'est la préface du roman et avouez-le, vous craignez le livre érudit  alors que vous êtes encore au stade aoûtien de la serviette de plage et des doigts de pieds en éventail ! La citation latine ( magnifique de concision ! Vive les langues anciennes ! Ceci est l'aparté militant de cet article) ne doit pas effrayer le lecteur en recherche de lecture estivale. Gill Hornby a concocté une comédie pétillante et vacharde qui... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2015

Un concentré de vitamines !

   Merci Nick , tu me sauves de la mélancolie engendrée par une météo automnale ! (Ben oui, je tutoie Nick Hornby, "je dis tu à tous ceux que j'aime " comme Jacques Prévert !). J'allais enfiler un pull, boire un chocolat chaud et sombrer dans la neurasthénie quand je me suis rappelée mon dernier craquage à la librairie. Ni une, ni deux, j'ai sorti de ma PAPDL (pile au pied du lit) ton livre et sa couverture aux couleurs pep's ! Funny Girl m'a fait oublier la grisaille et je ne peux que vous inviter à dévorer ce concentré... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 13:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :
21 août 2015

Julian Fellowes vs Alan Hollinghurst

   C'est l'été, soyons folle, me suis-je dit début juillet ! Lançons-nous dans la lecture d'énormes pavés, british tant qu'à faire... D'un côté, Passé imparfait : 645 pages, de l'autre, L'enfant de l'étranger, 764 pages, même pas peur !    Les quatrièmes de couverture étaient aussi alléchantes l'une que l'autre. Celle de Julian Fellowes promettait de faire revivre les dernières grandes heures de la Saison dans les années 1960. La fine fleur de l'aristocratie anglaise organisait des bals pour présenter les... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2015

La part de la lionne...

   "La part de la lionne", ce pourrait être un bon résumé du roman de Joanna Troloppe. Susie Moran a fondé lorsqu'elle était jeune son entreprise de céramique et laissé son mari Jasper s'occuper de leur foyer et de l'éducation de leurs trois filles pour se consacrer pleinement à son travail. Cara, Ashley et Grace ont rejoint l'entreprise à des postes importants mais leur mère garde la mainmise sur tout. Cet arrangement, cet équilibre n'est pas remis en cause et pourtant il est loin de satisfaire les enfants devenus grands... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2015

Plaidoyer pour les romans du terroir !

   Très souvent, les romans du terroir sont considérés comme les parents pauvres de la littérature, plus faciles à trouver en tête de gondole des supermarchés qu'en librairies. Moi, je le revendique, j'aime ces histoires ancrées dans un temps, un territoire, avec des personnages d'origine modeste dans la plupart des cas. J'apprécie par exemple les livres de Daniel Cario, plus particulièrement "Le brodeur de la nuit" et "la parure du cygne" qui nous montrent le quotidien des brodeurs bretons au milieu du XIXème siècle (eh... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:24 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
08 juillet 2015

Dans le sac de plage...

    Dans le sac de plage, coincé entre la serviette, le maillot, les chocos BN et le recueil de mots croisés, ce roman peut se faire sa place. Son titre : "Les vacanciers", sa couverture azuréenne et, il faut le reconnaître, son contenu un peu léger, en font un bon compagnon d'après-midi à se dorer la pilule.   Jim et Franny, New-Yorkais aisés, accompagnés de leurs enfants Sylvia, 18 ans, et Bobby, 28 ans débarquent sur l'île de Majorque pour quinze jours de rêve dans une somptueuse villa prêtée par une... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2015

Le facteur émotif

   Etonnant petit livre, exercice de style épuré, une sorte de roman/haïku... Bilodo, jeune facteur québecois mène une existence bien terne. Elle se résume essentiellement à sa tournée, à la distribution de courriers entre autres dans la rue des Hêtres. Il mange le midi au Madelinot, un restaurant proche du Centre de tri postal et après le dessert, pratique la calligraphie sous le regard énamouré de la serveuse Tania.    Mais derrière cette apparence lisse, il cache un secret. Il ouvre discrètement les lettres... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2015

Nous Voulons Ce Que Vous Avez.

   "Nous Voulons Ce Que Vous Avez." Imaginez un matin trouver une carte postale représentant votre maison et portant ce message dans votre boîte aux lettres... Glups ! Bien évidemment, ce courrier vous amène à réfléchir sur vos possessions, qui semblent si enviables et sur l'individu qui vous jalouse.     C'est la mésaventure qui arrive aux habitants de Pepys Road, une rue cossue de Londres. Les maisons sont bâties sur le même modèle, si ce n'est un tout petit détail qui les distingue les unes des autres.... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
19 juin 2015

La lecture rubik'cube !

   Lors de mes années collège, le rubik's cube m'a donné beaucoup de fil à retordre ! Franchement, il n'y aurait pas eu mort d'homme (en l'occurrence d'adolescente énervée) si le casse-tête n'avait pas été résolu. Mais je m'acharnais, "transpirant du neurone" (si c'est possible !) pour que ces maudites faces colorées se reconstituent.     La lecture du roman de Bernardo Carvalho m'a rappelé par bien des côtés ces heures de souffrance. Le principe du rubik's cube est simple, l'intrigue aussi. Un cinquantenaire... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
12 juin 2015

une extraordinaire saga...

   J'adore les pavés, les histoires au long cours qui nous happent et nous entraînent loin du quotidien. Peter Behrens a réussi à me bluffer, et pourtant je compte déjà de nombreuses sagas à mon actif.     "1887, Canada." , à peine avais-je lu le début de la quatrième de couverture que j'étais ferrée : l'époque et le lieu, tout me plaisait. L'histoire, c'est celle de Joe O'Brien, jeune homme d'origine irlandaise, qui vit dans le comté de Pontiac au Québec. L'endroit rappelle Notre-Dame-des-Lacs , le village... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:00 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :