23 février 2015

Le péril blond...

   Deux couvertures parce que vous le valez bien ! J'ai reçu le roman dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babélio avec la première : longue mèche de cheveux blonds qui s'apprêtent à être coupés par une paire de ciseaux rouillés. Tout de suite nous reviennent en mémoire des histoires de jeunes filles tondues avant d'être jugées, tondues pour rajouter la honte et l'humiliation à la condamnation qui va suivre, tondues pour nier leur féminité.    La deuxième couverture est plus moderne et correspond... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2015

Des voix qui montent jusqu'au ciel...

Le roman de Sarah Blake m'a bouleversée, sa façon d'appréhender le monde, les mots qu'elle écrit pour décrire celui-ci ont trouvé un écho puissant dans mon coeur. C'est rare de se sentir aussi proche d'un auteur, en totale adéquation. C'est comme une subtile alchimie qui opère et vous envoûte. Nous sommes en 1941 et s'élève une voix à la radio, celle de Frankie Bard, américaine de bonne famille, qui est en mission à Londres pour donner à entendre à son pays le fracas du Blitz. Elle veut par le pouvoir des ondes convaincre les... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
19 février 2015

L'arbre et ses fruits...

   Comment peuvent grandir et murir les fruits d'un arbre malade ? Cette image s'est imposée dès la début de ma lecture : Hattie serait cet arbre et les fruits seraient ses onze enfants. La couverture, je m'en suis rendue compte après coup, reprend cette idée : une Hattie pissenlit et ses enfants aigrettes que la vie éloignent d'elle.    Hattie, jeune femme de couleur, arrive à Philadelphie en 1923 avec sa mère et ses deux soeurs. Elles fuient la Géorgie,où leur père a été tué. Elles ne veulent plus des... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
16 février 2015

Le fol espoir...

    Lecture marathon  terminée hier soir ! Ce roman appartient au club assez fermé des livres dont je ne peux décrocher. Il ne s'agit pas d'un page-turner, ce qui retient le lecteur, c'est la personnalité d'Eden Bellwether, son Complexe et les conséquences que celui-ci risque d'avoir pour son entourage.       Eden Bellwether vit et étudie de nos jours à Cambridge. Il est issu d'un milieu extrêmement favorisé et n'a à s'inquiéter que d'obtenir les meilleures notes possibles pour satisfaire... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 11:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
10 février 2015

Vivre, une dernière fois...

   Il y a les livres et puis de temps en temps un livre qui s'impose comme un évidence ! Celui de Jocelyne Saucier m'a embarquée sans coup férir et je m'apprête à le relire, ce que je ne fais pratiquement jamais.    Trois octogénaires ont décidé, à un âge déjà avancé, de tirer leur révérence à la vie en société et se sont retirés dans la forêt. Nous sommes dans l'Ontario et la nature n'est pas clémente. Ils bravent cependant la rudesse du climat, s'accommodant des hivers rigoureux et des étés écrasants, dans... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2015

Little Wing, the place to be ?

   C'est très rare que je m'arrête sur la couverture d'un roman... Quand je pense à la stratégie marketing mise en place pour attirer le chaland, aux heures passées pour trouver LA bonne image, j'ai l'impression d'être une mauvaise élève ! Une fois n'est pas coutume, j'ai été interpelée par ce dessin, ce coeur végétal avec ses artères en forme de branches et ces oiseaux blancs, presque identiques. Elle prend tout son sens à la lecture de l'histoire. Pour moi, ce coeur, c'est la ville de Little Wing dans le Wisconsin et les... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2015

Dans mon petit panier...

   Dans mon petit panier, quand je reviens d'un séjour chez mes parents, je transporte des crêpes (logique, me direz-vous, ils habitent dans le Sud-Finistère !), des pots de compote de pommes ( vieille tradition familiale) et des livres... Celui-ci en fait partie et c'est une bonne surprise !    Katherine Webb a choisi une trame assez fréquente dans les romans actuels, le lecteur suit deux histoires, l'une se déroule en 1911, l'autre en 2011 et le dénominateur commun est le cadavre d'un soldat anglais tué pendant... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2015

Un coiffeur/détective façon Mendoza...

Edouardo Mendoza, ce nom m'évoquait des souvenirs plaisants mais sans que je parvienne à réellement les identifier. J'ai mené une rapide recherche et les précédents romans de l'auteur m'ont tout de suite mise sur la voie. Il y a une dizaine d'années, le "Mystère de la crypte ensorcelée" m'avait tellement séduit que j'avais écumé les bibliothèques alentour pour me procurer l'ensemble de l'oeuvre de cet Espagnol, capable de rendre sympathiques les plus grandes crapules.Dans "La grande embrouille", nous retrouvons son personnage de... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2015

Lune de miel et Belle-mère : éléments compatibles ?

Véronique Sels précise dans la préface que "Voyage de noces avec ma mère est une œuvre d'imagination" et que "l'ensemble (des) inexactitudes (est) à mettre sur le compte de l'auteur". Je comprends qu'elle ressente le besoin d'apporter cette précision. Son road movie se déroule dans une Amérique qui oscille entre la caricature et la carte postale. C'est souvent drôle, parfois trop outré pour que j'y adhère. Cette "honey moon" nous est racontée par Anne, la jeune épousée, qui voudrait profiter de son séjour... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
28 décembre 2014

Avoir 18 ans...

David Nicholls nous fait comprendre avec un humour assez ravageur qu'avoir 18 ans n'est pas tous les jours une sinécure. Son héros Brian Jackson fait ses armes à l'université et l'arrivée dans sa colocation donne tout de suite le ton de son année à venir : chambre la plus pourrie où l'humidité fait office de brumisateur, poubelle pleine de bière artisanale qui fermente dans la cuisine et première invitation à une soirée qui lui fera découvrir la sublime Alice, futur objet de ses désirs aussi virils que peu discrets. Brian... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :