21 décembre 2014

Rappelez-vous les punks à crêtes !

Vous avez terminé l'examen de la couverture, eu le temps de vous triturer les méninges pour en comprendre la signification et les références culturelles... On peut maintenant parler du livre, vous êtes avec moi ? Londres, fin des années 70 (début copié/collé de la quatrième de couv', je n'aurais pas dit mieux !), Hanif Kureishi nous invite à partager la vie de Karim, jeune métis de 17 ans, qui rêve de d'évader de sa banlieue. Son ticket pour les quartiers où tout se passe selon lui, il l'obtiendra par son père, petit fonctionnaire... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2014

Henry James vu par sa dactylo...

Depuis mes études de Lettres, je garde une grande fascination pour Marcel Proust et Henry James. Fascination pour leur oeuvre ? A vrai dire, pas seulement... Je m'interroge surtout sur la capacité de ces deux hommes, connus pour leur santé fragile exigeant une vie assez retirée et leur égocentrisme avéré, à transcrire avec tant de justesse la vie dans tout son éclat. Alors, pour répondre à ma question (et aussi pour le plaisir de la lecture), je traque tous les livres et en particulier les romans qui éclairent des pans de leur... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2014

le premier prix du titre à rallonge !

Je m'adresse ici aux fans d'Alexander Mc Call Smith et de son personnage Mma Ramotswe, détective au Botswana. Nicolas Drayson nous entraîne lui au Kenya mais sa "patte" ressemble beaucoup à celle de l'auteur précédemment cité. Nairobi, M.Malik, membre éminent de L'Asadi Club, qui regroupe une élite indienne d'un certain âge, souvent formatée par des études faites en Angleterre, a plusieurs fers sur le feu! Il doit organiser le safari annuel du club et concilier pour les vaillants participants confort maximum et petits (mais alors... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
14 décembre 2014

Poor little baby !

Article à chaud après une lecture quasi sous apnée ! Baby, jeune demoiselle de douze ans, un pied dans l'enfance, l'autre dans l'adolescence vit à Montréal dans ce qui semble être les années 80. Elle vit avec Jules, son très jeune père (elle est apparue dans sa vie quand il avait quinze ans ans et sa mère est décédée peu de temps après sa naissance) qui tente, tant bien que mal de l'élever. Cette famille un peu "bancale", un peu "boîteuse" vit dans un quartier peu recommandable, changeant de lieux d'habitation selon les fluctuations... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2014

Un bon point rien que pour le titre !

Chaque livre de Marina Lewycka réussit à m'embarquer, peu importe les univers qu'elle ait choisi de décrire. Dans ce roman, deux lieux emblématiques : Solidarity Hall, vieille bâtisse à Donchester où Marcus et Doro, avec quelques compagnons de route, fondèrent dans les années 70 une communauté hippie et la banque FATCA à Londres, plus particulièrement la salle des traders où Serge, un des enfants de Marcus et Doro, met son génie des mathématiques au service de la finance. Ces deux mondes fonctionnent sur le mode du vase clos, sur... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
12 décembre 2014

Sacré Silver !

Au Versailles, résidence hôtelière en périphérie d'Elmsbrook, se retrouvent tous les parias de la vie conjuguale. Ces hommes divorcés végètent autour de la piscine, non pas tant pour soigner leur bronzage que pour lorgner les jeunes étudiantes du campus voisin que le propriétaire des lieux autorise à venir faire trempette. Elles constituent pour ces messieurs un spectacle gratuit... Silver et ses deux acolytes, Jack et Oliver ont élu "provisoirement" domicile au Versailles depuis des années ! Ils constituent une sorte de famille... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

11 décembre 2014

Cuba dans les années 1950...

Cuba dans les années 1950, le quotidien à Preston, ville "réservée" aux Américains qui travaillent à Unifruitco, compagnie sucrière qui exploite les terres de pratiquement toute la région de l'Oriente. Le décor est idyllique lorsqu'on habite La Avenina, l'avenue où résident les cadres de l'entreprise. Ils ont reconstitué une Amérique améliorée, l'argent coule à flot, et les domestiques vous procurent un confort sans pareil. Rachel Kushner fait intervenir plusieurs narrateurs dans son récit. L'un d'eux, K.C Stites, le fils du... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 décembre 2014

A Miami, il fait chaud, très chaud...

A Miami, il fait chaud, très chaud, trop chaud et un rien suffit pour enflammer une ville déjà incandescente... Celui qui joue le rôle de l'allumette, c'est Nestor Camacho, jeune flic cubain qui vient d'intégrer la patrouille maritime. Il accomplit un exploit : descendre un homme réfugié au sommet du mât d'un schooner en faisant démonstration de ses muscles hypertrophiés, signe de virilité pour sa communauté. Manque de chance: l'homme du voilier est un Cubain qui tentait de poser le pied à Miami et d'obtenir le statut de réfugié.... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2014

L'art de conter...

L'art de conter, quand il est maîtrisé à ce point, procure un plaisir incroyable au lecteur. Meir Shalev nous narre avec verve et tendresse le quotidien des siens, premiers pionniers juifs partis d'Ukraine pour rejoindre Nahalal, un mochav de Galilée. Le fil rouge est le "sweeper" que le frère du grand-père de l'auteur expédie en Palestine. Cet aspirateur,venu des Amériques, est un cadeau empoisonné que l'émigré qui a choisi le camp du capitalisme, destine à sa belle-soeur Tonia, obsédée par la propreté. Il sait que l'appareil va... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 17:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2014

Quand l'amour revient en mangeant...

Rentrer dans un livre, franchir son seuil, c'est déjà regarder sa couverture... Celle de ce roman est simplement magnifique : cette petite main qui sort de la manche d'un pull bleu tendre et offre une fleur d'une rouge intense m'émeut profondément.L'histoire démarre sur une rupture brutale, Rinco rentre chez elle et l'appartement qu'elle occupe avec son petit ami est vide, entièrement vide... Aucun mot d'explication, la jeune femme, bouleversée, s'enfuit et prend le premier car pour son village natal, village qu'elle avait... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 16:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :