10 février 2015

Vivre, une dernière fois...

   Il y a les livres et puis de temps en temps un livre qui s'impose comme un évidence ! Celui de Jocelyne Saucier m'a embarquée sans coup férir et je m'apprête à le relire, ce que je ne fais pratiquement jamais.    Trois octogénaires ont décidé, à un âge déjà avancé, de tirer leur révérence à la vie en société et se sont retirés dans la forêt. Nous sommes dans l'Ontario et la nature n'est pas clémente. Ils bravent cependant la rudesse du climat, s'accommodant des hivers rigoureux et des étés écrasants, dans... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

04 février 2015

Little Wing, the place to be ?

   C'est très rare que je m'arrête sur la couverture d'un roman... Quand je pense à la stratégie marketing mise en place pour attirer le chaland, aux heures passées pour trouver LA bonne image, j'ai l'impression d'être une mauvaise élève ! Une fois n'est pas coutume, j'ai été interpelée par ce dessin, ce coeur végétal avec ses artères en forme de branches et ces oiseaux blancs, presque identiques. Elle prend tout son sens à la lecture de l'histoire. Pour moi, ce coeur, c'est la ville de Little Wing dans le Wisconsin et les... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
24 janvier 2015

Dans mon petit panier...

   Dans mon petit panier, quand je reviens d'un séjour chez mes parents, je transporte des crêpes (logique, me direz-vous, ils habitent dans le Sud-Finistère !), des pots de compote de pommes ( vieille tradition familiale) et des livres... Celui-ci en fait partie et c'est une bonne surprise !    Katherine Webb a choisi une trame assez fréquente dans les romans actuels, le lecteur suit deux histoires, l'une se déroule en 1911, l'autre en 2011 et le dénominateur commun est le cadavre d'un soldat anglais tué pendant... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
21 janvier 2015

Un coiffeur/détective façon Mendoza...

Edouardo Mendoza, ce nom m'évoquait des souvenirs plaisants mais sans que je parvienne à réellement les identifier. J'ai mené une rapide recherche et les précédents romans de l'auteur m'ont tout de suite mise sur la voie. Il y a une dizaine d'années, le "Mystère de la crypte ensorcelée" m'avait tellement séduit que j'avais écumé les bibliothèques alentour pour me procurer l'ensemble de l'oeuvre de cet Espagnol, capable de rendre sympathiques les plus grandes crapules.Dans "La grande embrouille", nous retrouvons son personnage de... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2015

Lune de miel et Belle-mère : éléments compatibles ?

Véronique Sels précise dans la préface que "Voyage de noces avec ma mère est une œuvre d'imagination" et que "l'ensemble (des) inexactitudes (est) à mettre sur le compte de l'auteur". Je comprends qu'elle ressente le besoin d'apporter cette précision. Son road movie se déroule dans une Amérique qui oscille entre la caricature et la carte postale. C'est souvent drôle, parfois trop outré pour que j'y adhère. Cette "honey moon" nous est racontée par Anne, la jeune épousée, qui voudrait profiter de son séjour... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
28 décembre 2014

Avoir 18 ans...

David Nicholls nous fait comprendre avec un humour assez ravageur qu'avoir 18 ans n'est pas tous les jours une sinécure. Son héros Brian Jackson fait ses armes à l'université et l'arrivée dans sa colocation donne tout de suite le ton de son année à venir : chambre la plus pourrie où l'humidité fait office de brumisateur, poubelle pleine de bière artisanale qui fermente dans la cuisine et première invitation à une soirée qui lui fera découvrir la sublime Alice, futur objet de ses désirs aussi virils que peu discrets. Brian... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 décembre 2014

Doublure de star, c'est pas cool !

Stephen McQueen pourrait en vouloir au monde entier et plus spécialement à ses parents de l'avoir affligé de ce prénom alors qu'il galère depuis des années pour se faire connaître au théâtre et au cinéma. Pour l'instant, ce Londonien trentenaire n'a eu le rôle principal que dans un DVD éducatif où il incarne avec brio Sammy, un écureuil rigolo qui apprend aux enfants de maternelle à compter. Ce haut fait de gloire n'incite pas les gens à se retourner dans la rue sur son passage... probablement parce qu'ils ne le reconnaissent pas... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
21 décembre 2014

Rappelez-vous les punks à crêtes !

Vous avez terminé l'examen de la couverture, eu le temps de vous triturer les méninges pour en comprendre la signification et les références culturelles... On peut maintenant parler du livre, vous êtes avec moi ? Londres, fin des années 70 (début copié/collé de la quatrième de couv', je n'aurais pas dit mieux !), Hanif Kureishi nous invite à partager la vie de Karim, jeune métis de 17 ans, qui rêve de d'évader de sa banlieue. Son ticket pour les quartiers où tout se passe selon lui, il l'obtiendra par son père, petit fonctionnaire... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
17 décembre 2014

Henry James vu par sa dactylo...

Depuis mes études de Lettres, je garde une grande fascination pour Marcel Proust et Henry James. Fascination pour leur oeuvre ? A vrai dire, pas seulement... Je m'interroge surtout sur la capacité de ces deux hommes, connus pour leur santé fragile exigeant une vie assez retirée et leur égocentrisme avéré, à transcrire avec tant de justesse la vie dans tout son éclat. Alors, pour répondre à ma question (et aussi pour le plaisir de la lecture), je traque tous les livres et en particulier les romans qui éclairent des pans de leur... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2014

le premier prix du titre à rallonge !

Je m'adresse ici aux fans d'Alexander Mc Call Smith et de son personnage Mma Ramotswe, détective au Botswana. Nicolas Drayson nous entraîne lui au Kenya mais sa "patte" ressemble beaucoup à celle de l'auteur précédemment cité. Nairobi, M.Malik, membre éminent de L'Asadi Club, qui regroupe une élite indienne d'un certain âge, souvent formatée par des études faites en Angleterre, a plusieurs fers sur le feu! Il doit organiser le safari annuel du club et concilier pour les vaillants participants confort maximum et petits (mais alors... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :