17 juin 2018

Et si tu n'existais pas de Benoît Vanstavel

Le titre, qui remet immédiatement en tête la chanson de Joe Dassin et la couverture, façon Magritte semblent annoncer une jolie romance. Que nenni ! Benoît Vanstavel se livre à un exercice périlleux et parfaitement réussi : écrire une comédie de moeurs dénonçant nos travers modernes, et la faire partir faussement en vrille avec une évidente jubilation. Cette maestria m'oblige à lui pardonner ses moqueries à l'égard à Plougonvelin, petite commune du Finistère, où se déroule une partie de l'intrigue. Née à Quimper, je suis très... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 mai 2018

Il y a toujours un rêve qui veille de Joëlle sancéau

Je ne suis peut-être pas la mieux placée pour vous parler de ce roman (sorti en numérique hier, à paraître début juin en format papier). En effet, j'en suis l'auteure. Les éditions du 38 m'ont fait confiance une deuxième fois (Merci Anita Berchenko !). Si vous avez des envies de mer et de cacao, l'histoire se déroule dans une petite station balnéaire des Côtes d'Armor, qui abrite une chocolaterie, "Le Bel Aujourd'hui". Je suis  heureuse et émue que mes personnages aillent à la rencontre de leurs lecteurs.
Posté par Albertine22 à 11:55 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2018

Un carrosse nommé désir de Frédéric Lenormand

Je ne pouvais rater la dernière "fantaisie littéraire" de Frédéric Lenormand. Les enquêtes de Voltaire sont comme la chantilly sur les fraises, une douceur bien agréable à déguster. Nous sommes déjà à la neuvième aventure du célèbre philosophe et c'est un bonheur de retrouver le "trublion" qui tient plus à l'imagination de l'auteur qu'à la vérité historique. Frédéric Lenormand s'appuie toujours sur des écrits de l'époque pour inventer ses enquêtes, mais ses personnages (inspirés de personnes réelles) sont des créatures de papier,... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 17:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2018

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Le titre, un vers du poète Guillaume Apollinaire, connaît actuellement un grand succès. J'ai déjà un pendentif et un mug sur lesquels sont écrits ces mots exhortant au changement et à l'optimisme. Il ne manquait plus qu'un livre à ma collection, c'est chose faite avec ce roman de Virginie Grimaldi. La couverture est déjà tout un programme : un camping-car "pimpé" en paillettes dorées, un ciel étoilé et des personnages que l'on sent unis au sein d'une nature accueillante. Après les quelques premières pages où mon esprit critique... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mars 2018

La légende du pilhaouer de Daniel Cario

ll est des lectures qui arrivent comme des évidences. Je m'apprêtais à faire les derniers points sur une broderie "Bigouden" quand j'ai découvert le livre de Daniel Cario sur Netgalley. La couverture met admirablement en valeur le haut d'un costume féminin, avec ces broderies orange et jaunes, caractéristiques du "pays" bigouden. Dans certaines maisons, aux alentours de Pont-L'Abbé dans le Sud-Finistère, ces pièces héritées des arrière-grands-parents (voire des arrière-arrière grands-parents) illuminent le salon dans leur cadre sous... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 11:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 février 2018

Les rêveurs d'Isabelle Carré

Quand je pense à Isabelle Carré me vient immédiatement à l'esprit les dernières minutes du film de Zabou Breitman "Se souvenir des belles choses". L'héroïne, incarnée par l'actrice, parle et de sa bouche ne sortent plus que des sons incompréhensibles. La maladie, en plus de la mémoire, lui a aussi volé les mots. Cette scène me poursuit depuis longtemps, moi qui aime les mots parfois au delà du raisonnable. Dans la dernière partie de son roman "autobiographique", Isabelle Carré dit avoir l'habitude d'être cataloguée "discrète et... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 17:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

01 février 2018

Un longue impatience de Gaëlle Josse

Il ne m'aura fallu que quelques pages pour être happée par l'écriture de Gaëlle Josse. Précise, simple,d'une poésie subtile, elle réussit, en évitant tout folklore, à décrire l'âme d'une femme bretonne dans les années 50. Son héroïne, Anne Quémeneur, veuve Le Floc'h, m'a bouleversée. Elle ressemble tellement aux femmes de ma famille que je connais au travers des anecdotes souvent racontées par ma mère ou ma grand-mère. Elle me ressemble tellement aussi, jusqu'à cet amour pour les "queues de lièvre, ces courtes herbes sèches, couleur... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 janvier 2018

La maison à droite de celle de ma grand-mère de Michael Uras

  Séduite par la couverture très colorée et la promesse d'un roman " joyeux", ode à la Sardaigne, je n'ai pas hésité à solliciter le dernier roman de Michael Uras. Je l'ai apprécié, mais pas pour les raisons évoquées plus haut. Sur cette île écrasée par le soleil sourd une étrange mélancolie, une tristesse à fleur de peau. Le personnage principal, Giacomo, traducteur de trente-six ans, est installé à Marseille. Il a fui la Sardaigne, une mère envahissante, un père réfugié dans le silence. Il a instauré au fils des années une... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 09:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
01 janvier 2018

Où passe l'aiguille de Véronique Mougin

Ce roman qui a clos pour moi l'année 2017 m'a permis d'ajouter à mon lexique intime un mot : "réfilience". Véronique Mougin, dont le premier livre était une satire grinçante des moeurs des nantis de la planète, retrace dans "Où passe l'aiguille" l'histoire de son cousin, juif hongrois, englouti à 14 ans dans la folie concentrationnaire. Beregszasz, Hongrie, avril-mai 1944. Tomi Kiss, fils aîné d'un des meilleurs tailleurs pour hommes de la ville, s'ingénie à faire tourner tout le monde en bourrique. Il nargue Herman, son père, en... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2017

Le chemin du diable de Jean-Pierre Ohl

Pour pleinement apprécier ce récit, il a fallu que" j'ajuste ma focale" de lecteur. M'ayant été proposé comme un roman policier, j'avais déjà en tête une "grille de lecture". Il est vrai que la quatrième de couverture évoque un squelette mis au jour en drainant un étang. Il pourrait s'agir de lady Beresford, disparue vingt ans plus tôt à Darlington dans le Nord de l'Angleterre. Son corps, un poignard fiché dans la cage thoracique, n'aurait jamais été découvert si au printemps 1824 ne se construisait la première ligne de chemin de... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :