24 février 2016

Bonne pêche dans l'Océan Austral : un tronc humain !

     Le titre n'est pas des plus délicats : "Morceaux de choix"... Il s'agit d'un torse humain déchiqueté par les requins, repéré près du rivage d'une plage de Hopetoun et d'une tête retrouvée dans une grotte marine à quarante kilomètres de la même ville. Alan Carter nous amène en Australie pour une enquête bien ficelée, qui ne casse pas les codes du genre mais les utilise intelligemment.    A Hopetoun, en Australie Occidentale, Cato Kwong, ex-Golden Boy de la police, va renouer avec son ancienne petite... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 janvier 2016

En route pour la Guyane...

   Il y a quelques semaines, vous m'auriez interrogée sur la Guyane, je vous aurais répondu : Kourou, Ariane, forêt tropicale, chaleur, humidité et gros (très gros) moustiques.Ne me jetez pas trop vite la pierre (ou la pépite) devant l'indigence de mes connaissances. Je vous parle d'un temps où mon amie Christine, dont le fils est en poste à Cayenne ne m'avait pas encore prêté les deux romans policiers de Colin Niel.    J'ai dévoré les deux en une semaine et si le premier m'a plu, le deuxième m'a vraiment... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2015

Mêler enquête et dégustation de grands crus...

     Mister H et moi sommes des fans de la première heure de Peter May. Nous avons dévoré la série chinoise et la trilogie écossaise ( Mention spéciale pour "l'île des chasseurs d'oiseaux" !). Quel plaisir pour nous de découvrir une nouvelle série. Tels des rapaces fondant sur leur proie, nous nous sommes jetés sur le premier tome de celle-ci : "Le mort aux quatre tombeaux". Après lecture, nous osions à peine nous avouer que ce roman nous avait laissé sur notre faim. Le héros, Enzo MacLeod, est un... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
28 octobre 2015

Ronchonchon, le retour !

 Mon premier billet sur Zygmunt Miloszewski évoquait mon bonheur de lectrice à la lecture des "Impliqués", où nous faisions la connaissance de Téodore Szacki, procureur à Varsovie. Le personnage m'avait plu, de même que sa façon de résoudre la mystérieuse affaire de la brochette à rôtir plantée dans l'oeil d'un participant à un thérapie de groupe. A l'époque, je souhaitais lire rapidement une nouvelle enquête de Téodore, alias Ronchonchon, c'est choses faite !    Pourquoi ce petit surnom ? Notre homme ne se plaisait... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
24 juin 2015

Un drôle de petite fille !

   Impossible de laisser se terminer le mois anglais sans évoquer Flavia De Luce, une incroyable héroïne, qui montre bien que la valeur n'attend pas forcément le nombre des années... Agée de 11 ans, la benjamine de la famille, pousse comme une herbe folle. Depuis le décès de sa mère Harriet, son père Haviland erre comme une âme en peine et semble n'éprouver d'intérêt que pour ses timbres. Il est plus qu'embarrassé par l'éducation des ses trois filles et ne voient pas que les deux aînées Félicy, qui collectionne les... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
05 juin 2015

Doucement sur les pâtisseries...

   Le dernier "Jô Soares" est à l'image des précédents, dépaysant et drôle ! L'auteur nous embarque pour une enquête un peu farfelue à Rio de Janeiro en 1938. Le pays connaît une période politique assez sombre, sous le joug de l' "Estado Novo" de Getulio Vargas, régime dictatorial aux allures fascistes. Les médias sont muselés et le roman est ponctué par des flash infos de la radio "d'état" qui glorifie les dirigeants tout en  n'oubliant pas de terminer par des pubs. Celles-ci, pour l'Elixir Phospho-Cola, le sirop... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

29 mai 2015

Venise où m'attend Brunetti...

  Je fais mon miel des séries et des héros récurrents. Mon coeur est définitivement pris par Walt Longmire ( Merci Craig Johnson de lui avoir donné vie !) mais il m'arrive de lui faire des infidélités et de quitter le Wyoming pour Venise où m'attend le commissaire Brunetti.    J'ai beaucoup aimé l'avant-dernier roman de Donna Leon sur lequel plane une certaine nostalgie. Brunetti vieillit et sa perception de la société s'en ressent. Il oscille entre le regret de la Venise de son enfance où l'on pouvait encore nager... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2015

Trop brut(e) de décoffrage?

   Appâtée par le titre et la maison d'édition Gallmeister, je me suis jetée sur ce polar sans me poser trop de questions... Peut-être aurais-je dû me rappeler que Frank Sinatra n'était pas seulement un crooner à la voix de miel mais avait aussi des accointances avec la Mafia et ses méthodes expéditives ? Peut-être aurais-je dû réviser mes classiques et m'attendre à quelques meurtres, un incontournable ou presque du roman policier ?    Nick Valentine, ex-policier devenu détective, enquête sur le braquage d'une... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
13 mai 2015

Les enquêtes du généalogiste

   Quand mon amie Céline m'a prêté ce polar, il a intégré ma PAL sans que je lui accorde beaucoup d'attention. Des velléités de "faire les poussières" m'ont amenée à le retrouver et à jeter un coup d'oeil sur la quatrième de couverture. Pour ceux qui douteraient du bien fondé de chasser la poussière alors qu'elle se redépose illico presto, je répondrai : au moins, cela permet de remettre la main sur un bon roman !    L'inspecteur Grant Foster ne ménage ni son temps ni sa peine pour résoudre les affaires... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 06:53 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2015

Le thé au beurre salé...

   La quatrième de couverture de ce polar plusieurs fois primé était particulièrement attirante : elle présentait le commissaire Yeruldelgger Khaltar Guichyguinnkhen, qui doit élucider des crimes sordides commis à Oulan-Bator et aussi en pleine steppe, à trois heures de route de la ville. On inscrivait l'auteur dans la lignée de Mankell pour la Suède ou d'Indridason pour l'Islande. J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer ma passion pour les romans policiers de ces deux derniers écrivains et mon amour pour la langue islandaise et... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 07:00 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :