10 octobre 2016

Atelier n°55

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Vincent Héquet.    Elle roule sur la nationale qui longe la côte. La fatigue commence à se faire sentir, elle ouvre sa fenêtre pour laisser l'air marin lui donner un coup de fouet. Son café, pris à la hâte en regardant le ciel se parer de rose, n'est plus qu'un lointain souvenir. Plestin-Les-Grèves n'est plus qu'à quelques kilomètres, elle sera à l'heure pour l'enterrement de Tante Euphrasine.     Euphrasine est sa tante... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags :

26 septembre 2016

Atelier n°54

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Leiloona herserf.      Eléonore de Coatarmor avait fait de la nostalgie sa marque de fabrique, d'aucuns diraient son fond de commerce. Ses héroïnes au charme évanescent étaient toujours gênées aux entournures par un présent trop étriqué et se tournaient vers un passé à l'éclat délicatement satiné. Ses ventes explosaient tous les records et les éditions Le temps d'Avant déroulaient le tapis rouge pour leur auteure vedette.... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2016

Atelier n°53

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de ... Leiloona (la femme aux nombreux talents !)      Au pied de chaque arc-en-ciel se cache un trésor. Moi, j'ai trouvé le mien en me promenant dans les rues de ma ville natale. Je n'y avais pas mis les pieds depuis des dizaines d'années et mes pieds, justement, me faisaient avancer à reculons, sur les routes du temps retrouvé.   Le nez en l'air, à admirer un arc-en-ciel, lumière jaillie du noir, j'ai buté contre une grosse boîte... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :
13 juin 2016

Atelier n°52

  Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire une nouvelle fois d'une photo de... Leiloona.      J'appareille, je taille la route, je m'envole, je m'échappe....   Des bagages ? J'ai décidé de voyager léger, de ne pas m'encombrer .    Il y a une valise, bourrée à craquer de mots couteaux, que je vais laisser derrière moi. Je me suis assise dessus pour la fermer, pour clouer le bec aux paroles assassines,  éclairs de rage, éruptions sauvagesLes mots blessants,... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2016

Atelier n°51

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona; Il s'inspire d'une photo de ... Leiloona !   Ernest quitte sa table de travail, les yeux encore emplis des brumes des Blue Mountains. Il a repéré sur une carte de la Jamaïque, sortie d'une de ses nombreuses boîtes à archives, la plantation de caféiers qui l'intéresse. Pisse-trois-gouttes trépigne d'impatience et mordille ses charentaises. Ce minuscule yorshire, cadeau improbable de sa fille pour ses 78 ans, est devenu son principal confident. Le petit animal sait qu'après... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
23 mai 2016

Atelier n°50

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Vincent Héquet. Accordeur de maisons    Aujourd'hui, au collège de Lilou, c'est la journée des métiers. Ma fille, en Troisième, a fait mon siège pendant des semaines pour que je vienne parler de ma profession devant sa classe. Elle a enchaîné les flatteries, les bouderies, les câlins et la grève de la faim (enfin du goûter et son mouvement de protestation a duré une journée). Me voilà devant ses "potes", je n'en mène pas large. J'ai peur... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :

16 mai 2016

Atelier n° 49

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'un détail d'une peinture de Jérome Bosch.    Avant, du temps où j'avais ma forme humaine, avant mon infarctus, je ne croyais pas plus à la réincarnation qu'aux hommes politiques vertueux ou aux banquiers philanthropes. Depuis, ma situation, en perpétuelle évolution, m'a amené à réviser mon jugement péromptoire. Moi, Jules-Fernidand de Furcé-Belliches, PDG de FB Cosmetics, un poids lourds du CAC 40, j'en suis à ma cinquième "réincarnation" en souris, et... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags :
09 mai 2016

Atelier n°48

   Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Leiloona (On n'est jamais mieux servi que par soi-même !) Caspar Friedrich vs Bibi    Vous connaissez, j'en suis certain, le tableau de cette "enflure" de Caspar Friedrich : Le voyageur contemplant une mer de nuages. Pour rappel, si comme moi, votre culture comporte quelques lacunes, son oeuvre représente un homme de dos, face à l'Océan dissimulé sous le brouillard. Personnellement, je ne trouve pas qu'il y ait de quoi... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2016

Atelier n°47

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Julien Ribot. Mes pas aux siens mêlés   6h25 à ma montre connectée, j'arrive à la place du Centre. Je suis bien dans les temps. Les pavés luisent et semblent absorber les lumières des cafés environnants. Attention à ne pas glisser, je règle ma foulée et aperçois de l'autre côté du parc une silhouette abritée sous un parapluie.     La pluie ne me gêne pas. J'aime sentir les gouttes ruisseler sur mon visage et se mélanger à la... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags :
18 avril 2016

Atelier n°46

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Kot.   En ces temps où fleurissent les guides insolites, je vais proposer le mien qui ne vend pas du rêve mais du débilitant. Tous les goûts sont dans la nature ! Mon coeur de cible : les masochistes.  Allez, je vous sens impatients de découvrir mon concept. Je vous propose quelques lieux où il ne fait pas bon s'attarder, à moins d'aimer se morfondre voire se mortifier. La salle d'attente du dentisteSi le vôtre comme le mien est du genre... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags :