28 février 2018

Les rêveurs d'Isabelle Carré

Quand je pense à Isabelle Carré me vient immédiatement à l'esprit les dernières minutes du film de Zabou Breitman "Se souvenir des belles choses". L'héroïne, incarnée par l'actrice, parle et de sa bouche ne sortent plus que des sons incompréhensibles. La maladie, en plus de la mémoire, lui a aussi volé les mots. Cette scène me poursuit depuis longtemps, moi qui aime les mots parfois au delà du raisonnable. Dans la dernière partie de son roman "autobiographique", Isabelle Carré dit avoir l'habitude d'être cataloguée "discrète et... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 17:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

12 février 2018

Atelier n°79

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. La route est noyée de nuit et de brume. Ses doigts battent la mesure sur le volant de la voiture. "Se passer de toi" d'Aliose envahit l'habitacle et les voix du duo s'opposent au silence de la campagne endormie. Le trajet jusqu'au collège ne lui pèse jamais. Ces instants de solitude lui permettent de se concentrer sur la journée à venir. Aujourd'hui, à huit heures, distribution aux Troisièmes 4 du roman de Steinbeck. Son cours est rodé depuis longtemps, mais elle sait... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2018

Un longue impatience de Gaëlle Josse

Il ne m'aura fallu que quelques pages pour être happée par l'écriture de Gaëlle Josse. Précise, simple,d'une poésie subtile, elle réussit, en évitant tout folklore, à décrire l'âme d'une femme bretonne dans les années 50. Son héroïne, Anne Quémeneur, veuve Le Floc'h, m'a bouleversée. Elle ressemble tellement aux femmes de ma famille que je connais au travers des anecdotes souvent racontées par ma mère ou ma grand-mère. Elle me ressemble tellement aussi, jusqu'à cet amour pour les "queues de lièvre, ces courtes herbes sèches, couleur... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :