Source: Externe

  Je fais mon miel des séries et des héros récurrents. Mon coeur est définitivement pris par Walt Longmire ( Merci Craig Johnson de lui avoir donné vie !) mais il m'arrive de lui faire des infidélités et de quitter le Wyoming pour Venise où m'attend le commissaire Brunetti.

   J'ai beaucoup aimé l'avant-dernier roman de Donna Leon sur lequel plane une certaine nostalgie. Brunetti vieillit et sa perception de la société s'en ressent. Il oscille entre le regret de la Venise de son enfance où l'on pouvait encore nager et pêcher dans les canaux et la nécessité de se mettre au diapason du monde moderne. Electtra, la secrétaire du vice-questeur Patta, lui a obtenu, par des moyens qui n'appartiennent qu'à elle, un ordinateur dernier cri. Réfractaire longtemps à l'utilisation d'Internet, il perçoit qu'au delà des défauts bien connus de ce flot d'informations, il peut faire avancer certaines recherches avec beaucoup d'efficacité.

   Un homme est retrouvé dans un canal, mortellement touché par des coups de couteau dans le bas du dos. Il présente une particularité qui va permettre son identification, la maladie de Madelung qui transforme le cou et le torse des victimes en amas de graisse qui les font ressembler à des barriques. Assez rapidement, Brunetti et son lieutenant et ami Vianello découvrent qu'il s'agit d'un vétérinaire, très aimé de ses clients. Il a travaillé quelques mois dans un abattoir à Mestre, sur le continent. Le duo d'enquêteurs va devoir quitter la Sérénissime ! La laideur du complexe industriel de Marghella et la visite de l'abattoir les plongent dans un univers proche de l'Enfer de Dante. Ils prennent conscience du bonheur qu'il y a d'habiter au coeur de Venise. Ils relativisent leur agacement devant "l'invasion" des touristes et voient avec plus d'acuité la beauté des lieux.

   Peu à peu se dessine la personnalité de la victime, homme honnête confronté à des individus pour lesquels seul l'argent a de l'importance. Les dernières pages, étonnantes, montrent à quel point son professionnalisme et son humanité ont marqué de nombreuses personnes. Brunetti se fera un devoir de trouver le meurtrier...