Depuis de nombreuses années, j'appréhende l'arrivée du miz du (le mois noir en Breton). Ces romans, complètement addictifs, m'auront permis d'oublier, un temps, la pluie battant le carreau et le triste anniversaire de ceux partis trop tôt.

Je vous offre aujourd'hui du feelgood au coeur de novembre

 

Source: Externe

 

Jenny et Rachel, deux soeurs très complices, vivent l'une et l'autre un moment difficile.

Jenny, fraîchement divorcée, a quitté Manhattan pour ouvrir sa boutique de robes de mariées dans sa ville natale. C'est une couturière hors paire, une créatrice de talent, qui sait aussi bien dessiner des modèles exquis que gérer de futures mariées à la limite de l'hystérie. Elle a trouvé à sa loger à Cambry-on-Hudson. Son appartement, de même que le gérant, aussi séduisant qu'incompétent, lui redonnent le sourire. Pas pour longtemps ...

Rachel, femme au foyer, mère de triplées de trois ans et demi, est LA femme parfaite. Elle se réjouit à l'idée que Jenny habite de nouveau près de chez elle. Elle a hâte de retrouver leur complicité, leur façon d'affronter ensemble leur mère : veuve éplorée depuis 22 ans et surtout spécialiste des remarques vachardes. LA femme parfaite va pouvoir distiller des conseils à sa cadette et lui dénicher un amoureux. Parfaite ? Pas pour longtemps ...

L'intrigue est un classique du feel-good mais l'auteur y introduit des variantes sympathiques et un humour souvent caustique.

Lu en numérique via Netgalley

 

 

Source: Externe

 

 Ben Fletcher doit être né sous une mauvaise étoile. Cet ado anglais, gaulé comme une crevette, surdoué avec quelques tocs, survit difficilement au sein de sa propre famille. Un père, mécano macho, une mère, magicienne, compréhensive mais souvent en tournée, et une petite soeur, aussi fatigante que peut l'être ... une petite soeur !

C'est au lycée qu'il vit le pire, devenu le bouc émissaire de la bande de Lloyd Manning, peu doté en neurones mais dont les poings sont efficaces. Ben a choisi de combattre le mal par le mal. Ses trois "meilleurs" amis n'ont pas inventé l'eau tiède et l'entraînent dans des aventures aussi rocambolesques qu'idiotes. Il n'empêche qu'il peut compter sur eux pour lui épargner de finir chaque récré la tête dans les toilettes.

Lors d'un énième plan débile de son trio, il renverse à vélo la vieille dame qui aide les enfants à traverser au passage clouté. Ben va écoper pour tous : une mise à l'épreuve avec obligation de réparer sa faute ! Notre "dangereux" criminel doit tenir un journal pendant douze mois. Il y décrira les progrès dans son comportement apporté par un cours du soir. Ben choisit TRICOT pour la silhouette somptueuse de Miss Swallow, l'animatrice. Il notera aussi son ressenti sur le module : "Donner en retour". Le garçon se voit contraint de se rendre chez sa victime et d'accomplir pour elle quelques travaux.

 Quand je vous disais que Ben est né sous une mauvaise étoile. Une coquille s'est glissée dans le programme des cours du soir, Miss Swallow assure le cours de poterie, pas celui de tricot. Quant à Mme Frensham, elle l'accueille en le bombardant d'objets hétéroclites dont un tube de crème pour hémorroïdes. Mais il y a pire !  Ben Fletcher se prend de passion pour le tricot. Lui qui n'aspire qu'à se fondre dans le décor, qu'à essayer d'être dans la norme, découvre l'univers magique du merinos et de l'angora. Trouvera-t-il la force de s'affirmer comme le tricoteur le plus rapide de l'Ouest ?

J'ai adoré ce roman, prêté par une documentaliste qui pense que le rire peut amener à la lecture.