28 août 2016

Réflexe pavlovien ...

   Au moment de commencer la rédaction de cet article, je me suis interrogée sur ma propension fâcheuse à "craquer" pour les quatrièmes de couverture avec le mot "chien". Dans le cas de ce roman, le chien est un carlin vieillissant qui répond au nom de Carmen. Aurais-je entamé la lecture des Perles noires de Jackie O. sans Carmen ? Probablement que non... Mais un autre élément aurait pu m'inciter à le faire, la mention d'un univers voisin d'Arto Paasilinna ( Arto ! I love you forever... Euh  en tout bien, tout honneur... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 17:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 août 2016

On a enlevé le petit Jésus !

  L'affaire est d'importance, le père Steiger et son sacristain Berk n'ont pas hésité à faire appel au service d'un détective privé. Depuis trois ans, le petit Jésus de la crèche paroissiale est enlevé peu après Noël. Les deux hommes veulent résoudre ce mystère, qui n'a rien de divin, et délèguent ce soin à notre personnage principal, un ancien gardien de square reconverti dans les enquêtes. A son tableau de chasse, un fait d'arme exceptionnel : avoir retrouvé la vieille tortue du jardin botanique de Chanville !  ... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 18:04 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
20 août 2016

Une corne d'abondance...

  A chacun sa corne d'abondance, la mienne, et il me semble celle de Michaël Uras, est pleine de mots, de mots doux ou âpres, de prose ou de poésie, de livres lus et relus sans jamais en épuiser la magie. A tant aimer les mots, l'on finit par avoir de l'encre qui coule dans les veines et la réalité sans cesse nous ramène à la fiction, la citation toujours au bout des lèvres.    Je me suis reconnue dans Alexandre, bibliothérapeute de son état et personnage principal de ce roman. Il a choisi cet "étrange" et beau... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2016

L'été : le temps des pavés (part two)

    Deux couvertures qui ont attiré mon attention, deux résumés lus rapidement, deux livres qui ont atterri tout en haut de ma PAL estivale. La préface du deuxième m'a permis de découvrir, coïncidence heureuse, que ces deux romans avaient de nombreux points communs. Peyton Place(1956), comme La vallée des poupées (1966) ont défrayé la chronique en leur temps. Il faut dire que Grace Metalius et Jacqueline Susann écornent l'image de l'Amérique parfaite, corsetée de vertu et drapée de rêve. Leurs livres vont connaître un... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
16 août 2016

L'été : le temps des pavés (part one)

  Je m'étais réservée ce roman pour les vacances, me fiant à mon intuition.L'été est la période rêvée pour donner du temps au temps et je voulais en profiter pour savourer cette lecture. Je n'ai pas été immédiatement conquise, il m'a fallu cinquante pages pour rentrer dans l'histoire et après, j'ai été happée. Le Trégor et son mois de juillet 2016 se sont effacés, j'ai vécu à Naples, au sortir de la Seconde Guerre Mondiale pendant de longues soirées.    Elena Ferrante nous dépeint une ville beaucoup plus âpre que... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2016

Pause estivale

Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2016

La butineuse de l'asphalte...

  J'attendais le livre de Julie Estève avec autant d'impatience que d'appréhension. Le titre, énigmatique au premier abord, est tout simplement le nom d'un papillon, qui butine de préférence au crépuscule. Le roman n'a pourtant rien d'un traité sur les lépidoptères, Lola est le "Moro-sphinx". A la nuit tombée, elle quitte ses vêtements ordinaires et se pare de couleurs criardes pour partir butiner, non pas des fleurs mais des hommes. Dans un style à la fois cru et d'une poésie presque brutale, l'auteure nous décrit ses... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2016

Figue et raisin

      Je ne suis pas rentrée facilement dans ce roman. Les conversations entre les différentes parties du corps d'A. m'ont fait sourire mais j'ai craint d'être très vite lassée par le procédé. La part belle est faite aux jambes Marguerite et Mirabelle mais les répliques d'anthologie appartiennent sans conteste à Babette, le postérieur. Le début du roman nous montre les difficultés de Camille, le cerveau d'A. pour coordonner les membres de celle-ci. Le ton est assez léger avant que Marguerite, la jambe gauche ne... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
01 juillet 2016

Ombre et lumière...

   J'appréhendais le moment d'ouvrir "De nos frères blessés". Je suis toujours réticence face aux récits qui redonnent vie à des personnes qui ont réellement existé. Je m'interroge toujours sur la manière dont l'auteur se glisse dans la peau, ici de Fernand Iveton, et nous donne à ressentir ce que ce dernier a ressenti. Comment retranscrire le vécu de cet homme, décapité à trente ans à Alger en 1956 ? Décapité pour avoir voulu que l'Algérie soit indépendante, décapité pour avoir posé une bombe dans un local désaffecté de... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:46 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
30 juin 2016

A la poursuite de petits perroquets verts...

   Le deuxième roman en lice pour le Prix du Meilleur Polar des lecteurs de Points a pour cadre la Nouvelle-Orléans, dévastée après l'ouragan Katrina. Presque deux ans ont passé et la ville porte toujours les stigmates de la fureur des éléments. Maisons ébranlées ou réduites à un tas de planches et de gravats, coupures d'électricité, institutions désemparées. La détective, Claire Dewitt, accepte une enquête dans cette ville où elle pensait ne plus jamais remettre les pieds. Elle intervient à la demande du neveu d'un... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :