12 novembre 2016

Quitte ou double ...

   Lorsque Babélio m'a proposé ce roman en partenariat avec les éditions Phébus, j'ai hésité. Le thème du double ( de la gémellité) ne me fascine pas. En revanche, le personnage principal,Sergi Vélasquez, artiste peintre, coincé à 32 ans dans une adolescence prolongée, avait tout pour me plaire. J'ai apprécié ce trentenaire bordélique, capable de tenir des propos très subtils sur l'art et d'enchaîner par une phrase d'une puérilité confondante. J'ai adoré la petite famille de sa soeur. Julia est psychanalyste et reçoit... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

09 novembre 2016

Une pépite "vintage"

   Rares sont les romans que je lis à" l'économie", un chapitre par soir pour ne pas les terminer trop vite.Mr North en fait partie. Dernier livre écrit par Thornton Wilder en 1973, il nous transporte à Newport durant l'été 1926.Théophilus North, 29 ans vient d'abandonner sans regret sa carrière d'enseignant et se donne l'été pour réfléchir à ce qu'il veut faire de sa vie. Un été, c'est relativement court pour un homme qui comme il le souligne au début du roman, a eu 9 vocations successives : saint, anthropologue,... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2016

Atelier n°58

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Julien Ribot.    Damien est penché sur son exercice de conjugaison, aussi silencieux que d'habitude. " Il m'arrive de l'oublier tellement il est discret !"  a dit la maîtresse, confuse, à son père, colosse débonnaire. " C'est sûr qu'il ouvre pas beaucoup la bouche,notre têtard ! " a-t-il répondu en riant. Le garçonnet ne complète pas la terminaison des verbes, il n'a même pas le crayon en main, perdu dans ses rêves. Il pense à sa... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :
05 novembre 2016

Mystérieuse mésange...

  Comment résister à l'appel de cette mésange bleue en couverture ? Aussi gracieuse que batailleuse, je me suis interrogée sur son lien avec le roman que je venais de terminer. Fallait-il y voir un symbole du printemps, du renouveau dans le vie de Hans le personnage principal ? Dans cette histoire, ce n'était pas une hirondelle qui annonçait le printemps,mais une mésange laissant présager une "étrange" saison, mélange d'exaltation et d'abattement.    Hans D., cinquante-neuf ans, a atteint le fond du fond. Chômeur de... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
03 novembre 2016

Du rififi aux Canaries !

  Ce polar reçu lors de la dernière édition de Masse Critique n'a pas déçu mes attentes. Dense, dépaysant, il a eu la place d'honneur sur ma table de chevet deux soirs durant. Alexis Ravello a créé une bande de bras cassés dans la lignée de Donald Westlake. Diego (alias Le Marquis) et son amoureuse Lola écument Grande Canarie, ce sont des escrocs à la petite semaine, sans envergure et sans perspective d'avenir. La trentaine arrivant, il leur vient des idées de se ranger, d'une vie plus tranquille avec plats mijotés avec les... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2016

Atelier n°57

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'inspire d'une photo de Julien Ribot.    L'infirmière-chef regarda d'un air indulgent les trois silhouettes qui filaient vers la piscine désaffectée. Elles filaient petit train, Ernest Legendre, le cadet du groupe aurait tout de même quatre-vingt cinq ans au mois de décembre. Isabelle Pontecaille se gardait bien de se montrer, camouflée par le rideau de la salle des commencaux. Elle était supposée tout ignorer de l'escapade mensuelle des vieux messieurs et ne... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:55 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags :

23 octobre 2016

Petite pause automnale ...

Posté par Albertine22 à 00:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 octobre 2016

"Il n'y a rien de plus beau qu'une clé quand on ne sait pas ce qu'elle ouvre"

   Cette phrase de Maurice Maeterlinck ouvre le roman et résume bien l'intrigue.Tout débute par une soirée entre trentenaires parisiens, tendance bobo.  Christophe et Mariella ont invité leurs amis pour pendre la crémaillère de leur nouvel appartement et proposent, une fois leurs hôtes un peu "imbibés", un jeu avec des gages.Il faut repérer sur une illustration projetée au mur et qui fourmille de personnages et de détail un objet précis. Capucine et Octave sont les grands perdants et se retrouvent contraints de dormir... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2016

Atelier n°56

Ce texte est ma participation à l'atelier de Leiloona. Il s'ispire d'une photo de Romaric Cazaux.      Elections, piège à cons ! En même temps, on ne pouvait pas prévoir qu'on serait élus. Nous, enfin moi surtout, notre seul objectif pour les municipales, c'était d'amener sur le tapis la préemption par Fourmejac-en-Bruyère des terrains de Madame Le Tendru. Rien que l'idée de voir se construire un centre commercial sur ces terres que j'imaginais transformées en potager collaboratif me tordait le bide. Alors avec les... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2016

La couverture est sympa, non ?

   Maudit karma avait su me séduire ( chronique ici sous mon ancien pseudo et sur mon ancien blog "les livres bonheurs d'Armande), je n'ai donc pas hésité à me lancer dans la lecture du nouveau roman de David Safier Toujours maudit. La "recette" est sensiblement la même : Daisy, une jeune femme immature, rêvant de crever le grand écran mais passant surtout beaucoup de temps à récupérer de ses soirées alcoolisées, meurt dans un accident de voiture peu banal.Celui-ci est survenu lors du tournage du dernier "James Bond"... [Lire la suite]
Posté par Albertine22 à 00:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :